Skip links

Références

Retrouvez ici quelques unes des organisations avec lesquelles j’ai travaillé.

Les problématiques restant pour la plupart confidentielles, vous trouverez des cas pratiques anonymisés en poursuivant la navigation.

COACHING STRATEGIQUE

Elle part du principe que :
• son positionnement et sa stratégie de communication est très proche de la vision suédoise de la mode enfantine et de leur conception de l’enfance
• la Scandinavie est une région facile car moderne au niveau des moyens de communication mobile et anglophone

Elle a donc pré-défini une approche du marché :
• Entretien avec quelques expatriés français présents en Suède
• Aucune visite préalable dans les magasins locaux leader mais un choix de positionnement prix fonctionnant sur le modèle français
• Des publicités en anglais
• Des ventes majoritairement en ligne

Les échanges ont consisté à faire la différence entre appréhension de la culture suédoise et des Suédois et réalité du marché en Suède
• Qui est la cible ?
• Qui sont les leaders, où sont-ils et quel est leur positionnement prix ?
• Comment les Suédois achètent-ils ?
• Comment les publicités imaginées seront-elles réellement perçues par des Suédois sachant que l’enseigne vient de France ?
• Quelle volonté d’adapter le positionnement en France au marché suédois ?

Le dirigeant souhaite étendre son activité à l’international et veut s’orienter sur le marché américain.

Les échanges montrent que le pays a été choisi selon une image personnelle du marché américain, de sa taille et des opportunités offertes. Il apparaît cependant que les moments de convivialité ciblés par l’entreprise ne correspondent pas à ceux présents dans la culture américaine.

Les discussions se sont donc orientées dans un premier temps sur les besoins d’investissement complémentaires pour adapter le produit à ce marché, dans le cas où le choix était ferme : investissements R&D pour réorienter le produit vers les moments de convivialité locaux, Investissements Marketing et de Communication pour adapter son usage à ces moments, Investissements Présence et Temps pour évangéliser le marché dans le cas d’un non repositionnement.

Un second niveau de discussion a été porté sur le choix du pays cible : pourquoi les Etats-Unis ? Quel(s) autre(s) pays pourrait offrir des opportunités ? Comment les aborder ?

Elle souhaiterait développer son activité sur la clientèle suédoise mais ne parvient pas à se mettre dans les starting blocks. 3 problématiques ont été révélées et ont défini la ligne directrice des discussions :
• Conserver un équilibre de vie et savoir prioriser ses actions
• Conscientiser ses valeurs pour définir les éléments qu’elle accepte et refuse d’adapter au marché suédois et définir les actions de communication à mettre en place
• Identifier les étapes du développement physique de l’activité et les impacts financiers

PROFESSIONNELS EN TRANSITION

“J’ai contacté Delphine pour un coaching professionnel : je voulais briser ce qui me semblait être un plafond de verre dans ma carrière. Je savais que je devais améliorer quelques zones personnelles et définir un chemin de carrière qui serait plus satisfaisant ; un chemin de carrière qui correspondrait davantage à mes valeurs et à ma personnalité.
Delphine m’a guidé dans la définition d’objectifs à court et long termes.

A partir de ces objectifs, elle a su suggérer une méthodologie nous permettant plus aisément d’identifier des zones de développement personnel. Nous nous sommes mis d’accord sur un ensemble de « tâches » et j’ai vraiment pu sentir l’élan donné par ces petits succès quotidiens. Le résultat de ce coaching est que j’évolue aujourd’hui vers une nouvelle position professionnelle, en ligne avec mon plan de développement personnel.

Delphine a été un excellent guide. Elle s’adapte parfaitement et sait parfaitement repérer les moments dans lesquels proposer un cadre (selon des méthodologies éprouvées). Elle est également intuitive et sent les moments lors desquels on a besoin d’une simple écoute active et également lors desquels nous avons besoin de temps pour réfléchir par nous-mêmes.
Je recommanderais indubitablement Delphine à quiconque faisant face à des difficultés professionnelles, qu’elles soient de l’ordre de la performance ou de la carrière à plus long terme.”

Je suis Française mais internationale dans l’âme. J’ai vécu en Angleterre, en Espagne, en Allemagne avant d’envisager la Suède.

J’ai rencontré Delphine lors d’un évènement à Stockholm et lui ai demandé de m’accompagner dans ma recherche d’emploi dans ce pays. Je nageais en pleine confusion. Je me sentais incapable de penser droit, d’organiser ma pensée en fonction des priorités, de prendre du recul. J’avais la sensation de ne prendre que de mauvaises décisions.

Le travail que nous avons entamé m’a permis de reprendre conscience de ma valeur et de mes capacités. J’ai recommencé à me sentir capable de structurer et organiser l’ensemble de ma vie. Mon état d’esprit s’est amélioré ce qui s’est ressenti sur la qualité des entretiens que je passais dans le cadre de ma recherche d’emploi.

Delphine Macquet est le meilleur coach avec qui j’ai eu le loisir de travailler. Et j’espère d’ailleurs profiter de la qualité de ses conseils dans le futur aussi…

En anglais, on dirait : « She is a Natural »…Ce métier est fait pour elle et elle est faite pour ce métier…
Elle réussit à allier des connaissances techniques solides avec une extraordinaire empathie. Son expérience professionnelle et son ouverture internationale lui permettent de travailler avec des profils très variés. En outre elle s’adapte au niveau et au background de ses interlocuteurs.
La communication est fluide, toujours positive. Jamais on ne sent la méthode derrière les mots. Quelque soit la phase dans laquelle on se trouve jamais on ne se sent jugé, mais toujours stimulé, accompagné et respecté….

Et à la base de tout il y a sa volonté tenace d’aider, de guider, de faire avancer, d’éclairer la personne qui travaille avec elle…

DIRIGEANTS

J. a besoin d’un coaching express, d’une séance en mode Sparring Partner car il doit rencontrer un partenaire éventuel à qui il pourrait au final céder son entreprise. Ce rendez-vous à venir le fait se questionner à la fois sur le développement de son entreprise, son rôle en tant que dirigeant, sa vision du futur tant pour lui en tant qu’individu qu’en tant que leader.
La discussion a eu pour objectif de l’aider à appréhender le rôle et la fonction qu’il souhaite avoir dans cette éventuelle nouvelle structure issue de la cession mais également à lui fournir les outils nécessaires pour identifier les partenaires potentiels avec qui il souhaiterait s’associer, préparer les négociations et identifier les synergies à développer.

M. rencontre des difficultés à travailler avec son manager: ses directives sont floues, la vision d’entreprise ne prend pas en compte l’environnement et les marchés de l’entreprise, les objectifs qui lui sont donnés sont multiples et les tâches demandées parfois très éloignées de ces derniers.

Les discussions ont eu pour objectif d’accompagner M. face aux multiples difficultés rencontrées :
• Gérer son supérieur et lui imposer des limites
• Comprendre le mode de raisonnement de son interlocuteur et s’adapter en fonction de ce qu’elle veut accomplir ou faire
• Garder confiance en ses compétences et capacités face à une hiérarchie difficile
• Gérer son temps et ses priorités, à la fois professionnels et personnels
• Gérer une sortie de poste sans se mettre en porte à faux

INTELLIGENCE COLLABORATIVE

H. est la manager d’une équipe internationale. Ses collaborateurs travaillent dans les filiales de leur pays respectif et ne se voient physiquement qu’une à deux fois par an. H. souhaite les faire travailler sur la cohésion et l’entraide au-delà des frontières et asseoir la légitimité de l’équipe au sein de l’organisation.

L’accompagnement a porté sur :

1. La cohésion d’équipe pour développer:
• La confiance de chacun des membres de l’équipe envers ses capacités et compétences et envers ses pairs
• La prise de conscience de clés de motivation individuelle et d’équipe
• Une vision commune des objectifs et de l’image de l’équipe en interne
• La notion de Co-Responsabilité entre les membres de l’équipe
• Un développement de l’autonomie de chacun des membres de manière individuel mais également entre pairs.

2. La légitimité de l’équipe, passant par:
• La compréhension des enjeux stratégiques de l’entreprise et de leurs répercussions sur les objectifs du département ainsi que des départements avec lesquels l’équipe travaille
• Le développement de compétences inter culturelles tant métier que nationales afin de communiquer des messages qui fassent sens pour ses interlocuteurs.

Dans le cadre d’un programme dédié mentorat, il a été demandé à CrossRoads Intelligence de préparer et d’animer un atelier court ayant pour objectif de permettre aux futurs mentors d’appréhender la diversité, la différence culturelle générationnelle, nationale et métier.

L’atelier a donc porté sur les éléments suivants :
• Expliquer l’impact de la culture sur les comportements et attentes des individus
• Appréhender et prendre conscience de ses perceptions culturelles personnelles et des biais qui en découlent dans sa vision du monde
• Présenter aux participants un outil permettant de « mesurer » les différences culturelles
• Développer les capacités d’observations et d’analyses des situations interculturelles en entreprise

Les objectifs pour les participants sont de :
• Mieux anticiper les situations interculturelles à risque
• Développer leurs compétences relationnelles
• Mieux appréhender les situations placées sous le signe de l’incertitude
• Favoriser l’engagement de toutes les parties prenantes
• Permettre au groupe d’apprécier la diversité plutôt que de la craindre

Les équipes françaises d’une petite entité acquise par une organisation américaine sont confrontées à de multiples frustrations dans leurs relations professionnelles transatlantiques: sentiment de ne pas être entendu, incompréhension quant aux attentes du siège, sentiment de ne pas trouver les clés pour se sentir intégrés dans l’organisation globale… Elles souhaitent cependant vraiment développer la cohésion et la bonne entente et souhaitent donc trouver “le décodeur” qui leur permettra d’avancer et de faire avancer l’organisation.

Un séminaire d’une journée leur est donc proposé pour développer cette compréhension de la culture américaine par rapport à la culture française.

Les objectifs étaient les suivants :
• Etre perçus comme intégrés à l’organisation et non en tant que prestataire outre-Atlantique
• Développer la collaboration projets
• Tirer les leviers de la diversité
• Développer une posture et un mode de communication adaptés